Drood (Dan Simmons)

drood

Date de publication originale / Dans cette édition : 2009 / 2012
Langue originale : Anglais (US)
Maison d’édition : Pocket
Nombre de pages : 1213
Quatrième de couverture : 9 juin 1865. Le train qui ramène Charles Dickens à Londres déraille. Sur les lieux de l’accident, l’écrivain croise un mystérieux personnage : Drood. Créature spectrale, hallucination, obsession… Il guidera Dickens dans sa lente déchéance. Ami de l’écrivain et témoin de sa chute, Wilkie Collins tente d’en comprendre les raisons.

 

J’avais plutôt apprécié L’échiquier du mal, alors je me suis dit  » Pourquoi pas Drood ? « , le sujet m’ayant semblé encore plus appréciable que celui précédemment lu. Bien m’en a pris : j’ai été assez rapidement happée par le récit que nous donne Wilkie Collins de la fin de la vie de Charles Dickens à partir de son accident de train de 1865, bien réel, au contraire de sa première rencontre avec Drood, personnage mystérieux de l’invention de Simmons qui sera au centre de l’intrigue. Alternant avec beaucoup de maîtrise narration d’évènements trépidants/inquiétants ayant réellement eu lieu ou ayant été imaginés par l’auteur, description précise de ces mêmes évènements qui accentue encore l’atmosphère oppressante désirée, mais aussi parenthèses dans l’intrigue principale pour laisser de la place au narrateur de l’histoire et à ses états d’âme, ce roman est digne de ceux, fantastiques, de la fin du XIXème siècle, qu’un Wilkie Collins, justement, aurait tout à fait pu écrire. Qui plus est, chapeau bas à l’auteur quant à la qualité de sa documentation pour donner le plus de vraisemblance possible à son récit : les vies des deux auteurs concernés, ainsi que de leur entourage et l’époque dans laquelle ils ont vécue, sont remarquablement bien représentées. Drood n’en devient, de ce fait, qu’encore plus perturbant… Un très bon moment de lecture, qui ne m’aura, malgré les très nombreuses pages, pris que bien peu de temps, même si j’ai trouvé le dernier quart du roman trop redondant à mon goût.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s