Triangulation ou des goûts du voyage (Gloria Lanéry)

006599123

Date de publication : 2019
Maison d’édition : Publishing Factory
Nombre de pages : 162 (ebook)

 

Récit de voyages qui semble au premier abord dans la lignée stricte des classiques du genre, l’ouvrage de Gloria Lanéry prend finalement au fil des pages une teinte de plus en plus surprenante, principalement en raison de la plume remarquable de son auteure. En effet, que l’on la suive en Chine, en Inde, en Sibérie, en Lybie, au Sinaï, ou encore en Antarctique, force est de constater qu’elle parvient à nous décrire avec un regard singulier, éminemment poétique et empli parfois de délicatesse, parfois d’humour, les lieux qui l’entourent ; les rencontres, houleuses ou au contraire émouvantes, qui y sont faites ; les réflexions et discussions qu’elles entraînent : sur la place et le rôle de la femme dans le monde, sur la religion, centrale pour une bonne partie du globe… Le récit de voyages devient alors présentation d’une conception du monde, tout aussi singulière, transfigurant par exemple, Bénarès, capitale spirituelle de l’Inde, et ses rites funéraires sur les rives du Gange, en une paradoxale procession en apparence sordide, finalement magnifiée, aux accents parfois baudelairiens, permettant de donner un autre sens au voyage.

Le voyage n’a pas en effet, pour Gloria Lanéry, le rôle que beaucoup lui donnent actuellement, comme elle l’explique avec beaucoup de pertinence dans son avant-propos et sa conclusion. A contre-courant des clichés de cartes postales et de la photographie Instagram qu’il faut faire à tout prix pour considérer avoir visité un pays, notre voyageuse – même si elle reconnaît, avec beaucoup de dérision, avoir fait elle-même partie du milieu du tourisme pendant de nombreuses années – fait le choix d’entrer de plain-pied dans ses voyages, dans la rencontre et la discussion, parfois la confrontation, avec l’autre, à la manière des Humanistes au XVIème siècle : plutôt que de rester en dehors du zoo, « faire partie de la ménagerie et inverser le point de vue ».

Triangulation ou des goûts du voyage est en somme une lecture que j’ai franchement appréciée, notamment parce que le récit qui y relaté correspond plutôt à ma propre conception du voyage, même si je n’ai, malheureusement, pas eu la chance de parcourir toutes ces destinations, qui plus est à une époque où le tourisme de masse n’était pas encore d’actualité dans ces lieux. Alors, quand ce récit est également bien écrit, et que l’on sent à travers ses lignes à quel point son auteure est passionnée par le voyage, que demander de plus ?

Je remercie Netgalley et Publishroom Factory de m’avoir permis de découvrir cet ouvrage.

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s