La griffe du chien (Don Winslow)

winslow

Date de publication originale / Dans cette édition : 2005 / 2017
Langue originale : Anglais (US)
Maison d’édition : Points
Nombre de pages : 840
Quatrième de couverture :Art Keller, le «seigneur de la frontière», est en guerre contre les narcotrafiquants qui gangrènent le Mexique. Adán et Raúl Barrera, les «seigneurs des cieux», règnent sans partage sur les sicarios, des tueurs armés recrutés dans les quartiers les plus démunis. Contre une poignée de dollars et un shoot d’héroïne, ils assassinent policiers, députés et archevêques. La guerre est sans pitié.

 

Je vais comparer ma lecture de ce polar à celle du visionnage d’un bon blockbuster : c’est bien ficelé, sans être incroyablement original ; cela se lit avec beaucoup de facilité malgré le nombre de pages, sans prise de tête ; les personnages sont dans l’ensemble intéressants et attachants, même certains narcos – et peut-être même plus pour certains qu’Art Keller -, ni trop près ni trop loin des stéréotypes pour se sentir dépaysé.

En bref, j’ai passé un bon moment de lecture, sans pour autant être sûre d’en garder un souvenir impérissable sous peu. Cependant, mon avis aurait pu, je pense, basculer du mauvais côté de la balance sans tout le travail de documentation de Don Winslow qui point à la lecture du premier tome de sa trilogie sur les cartels : l’on sent qu’il maîtrise son sujet, et l’on s’embarque de ce fait volontiers avec lui. Ce qui tombe bien puisque Cartel, le deuxième tome, m’attend bien au chaud dans ma PAL.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s