Un insaisissable paradis (Sandy Allen)

9782714473332ORI

Date de publication originale / Dans cette édition : 2018 / 2019
Langue originale : Anglais (US)
Maison d’édition : Belfond
Nombre de pages : 288
Quatrième de couverture : C’est l’histoire vraie d’un garçon qui a grandi à berkeley californie pendant les années soixante et soixante-dix, incapable de s’identifier à la réalité et pour ça étiqueté schizophrène paranoïaque psychotique pendant le reste de sa vie ; En 2009, Sandy Allen reçoit une grande enveloppe de papier kraft. À l’intérieur, l’autobiographie de son oncle Bob. Dans la famille, tout le monde le trouve étrange, certains diraient même fou, et c’est pourtant Sandy qu’il a choisie pour réécrire son histoire. Et Sandy de plonger dans la vie d’un gamin fan de Jimi Hendrix, enfant des sixties, dont l’existence bascule un jour de 1970, alors qu’il est enfermé dans un hôpital psychiatrique, tenu à l’isolement, soumis à un cocktail narcotique de choc et déclaré schizophrène.

 

D’une forme hybride plutôt inattendue mêlant extraits autobiographiques sélectionnés par un tiers, témoignages et considérations psychiatriques à leur sujet par ce même tiers, Un insaisissable paradis nous permet d’entrer dans l’esprit de Bob, diagnostiqué schizophrène dès son adolescence, faisant le choix de transmettre son autobiographie à sa nièce, Sandy, qui poursuit des études littéraires. Autobiographie qui prendra la poussière jusqu’à la mort de l’oncle qui incitera cet.te dernièr.e à partager son histoire. Pour cela, iel (l’auteur.e souhaite qu’on l’identifie ainsi) prend le parti de ne publier que certains extraits, l’ensemble étant selon iel particulièrement illisible, et de refonder le reste, tout en passant de la première à la troisième personne, ce qui est justifié de manière très précise dans un préambule.

L’on pourrait penser que ce choix donne à la lecture un caractère peut-être plus distancié, ne permettant pas d’être au plus proche de Bob du fait de la refondation du texte initial, ce n’est finalement pas le cas : j’ai été particulièrement touchée par l’histoire de cet homme diagnostiqué de manière vraisemblablement arbitraire, ce qu’illustrent notamment les recherches faites par Sandy Allen au sujet de la schizophrénie, de sa « naissance » au début du XXème siècle à son actuelle prise en charge qu’iel nous transmet au fil du récit de son oncle, de même que son témoignage ou le témoignage de proches au sujet de certains évènements qu’il raconte. L’autobiographie devient donc, de manière tout à fait intéressante, et sans en dénaturer pour autant l’essence, une investigation personnelle de l’auteur.e sur cette maladie, et de ce fait sur son oncle dont iel regrette après coup de ne pas s’être assez préoccupé.e. Investigation qui devient une mise en lumière plus générale de l’ostracisme dont souffrent de nombreuses personnes considérées comme ayant des troubles mentaux, et qui est semble-t-il un des chevaux de bataille de l’auteur.e.

En somme, un ouvrage tout à la fois éclairant et émouvant qui permet de prendre davantage conscience des nombreuses problématiques liées à un trouble psychiatrique quel qu’il soit, quant aux traitements proposés ou quant au regard que pose la société sur celui-ci. Ouvrage qui concerne en premier lieu les Etats-Unis, puisque racontant l’histoire d’un Américain, mais qui ne me semble pas pour autant complètement hors propos en ce qui concerne la France ou plus largement l’Europe, malheureusement…

Je remercie les éditions Belfond de m’avoir permis de découvrir cet ouvrage via NetGalley.

Un commentaire

Répondre à #PartageTaVeille | 28/10/2019 – Les miscellanées d'Usva Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s