Pays de neige (Yasunari Kawabata)

001069183

Date de publication originale / Dans cette édition : 1937 / 1982
Langue originale : Japonais
Maison d’édition : Le Livre de Poche
Nombre de pages : 192
Quatrième de couverture : A trois reprises, Shimamura se retire dans une petite station thermale, au coeur des montagnes, pour y vivre un amour fou en même temps qu’une purification. Chaque image a un sens, l’empire des signes se révèle à la fois net et suggéré. Le spectacle des bois d’érable à l’approche de l’automne désigne à l’homme sa propre fragilité.

 

Pays de neige est un roman magnifique dans ses descriptions poétiques, empreintes d’une pureté virginale qui transcrit parfaitement les contrées montagnardes représentées : l’on imagine tout fait les lieux, dans leur beauté naturelle qui évolue, avec douceur, au fil des saisons racontées. Ces lieux sont ainsi propices à la germination d’une relation ambiguë entre une geisha et son « client », oscillant entre pureté, douceur amoureuses, et sensualité passionnelle très animale, bien que souvent euphémisée. En effet, Shimamura, tokyoïte marié et père de famille, vient se ressourcer à plusieurs reprises dans une station thermale en dehors de Tokyo, enfin il vient surtout se ressourcer dans les bras de Komako, jeune geisha du village qu’il a rencontrée pendant son premier voyage et qui lui a donné envie de revenir. Et c’est cette relation, tout en effusions des corps et en non-dits du cœur, qui va, progressivement, prendre naturellement sa place dans ces montagnes qui lui ressemblent.

Mais, malgré tout, et même si la qualité d’écriture de Yasunari Kawabata, ainsi que la qualité de traduction qui lui est associée, sont indéniables, je suis restée à côté de ce roman du début à la fin, comme en dehors de cette histoire qui décrit pourtant avec beaucoup de justesse et d’intérêt les troubles de l’âme humaine. Je suis bien incapable d’expliquer pourquoi : peut-être que le moment était finalement mal choisi pour m’aventurer dans ce pays de neige ? Une lecture en demi-teinte en somme…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s