Huit leçons sur l’Afrique (Alain Mabanckou)

 

007087421

Date de publication : 2020
Maison d’édition : Grasset
Nombre de pages : 224

 

Ecrit qui reprend les leçons données par Alain Mabanckou au Collège de France en 2016, ainsi que la lettre ouverte écrite en janvier 2018 à Emmanuel Macron pour refuser un projet proposé sur la Francophonie, et l’allocution pour le Monument aux héros de l’Armée noire dite à Reims le 6 novembre 2018, j’ai trouvé ces Huit leçons sur l’Afrique passionnantes, et ce pour plusieurs raisons.

Tout d’abord parce qu’elles m’ont permis de découvrir tout un pan de la littérature d’Afrique d’expression française avec laquelle je n’avais jusqu’ici pas eu l’occasion de me familiariser. Mes connaissances en sont restées, depuis un certain nombre d’années, à la Négritude, c’est pour dire… Alain Mabanckou nous présente cette littérature notamment en lien avec des thèmes qui m’ont de plus interpellée et intéressée, comme les enfants soldats ou encore l’après-génocide rwandais – le résultat étant que j’ai ajouté nombre de titres dans mon pense-bête lectures -.

Je les ai également trouvées passionnantes parce qu’elles m’ont permis de comprendre, grâce à un langage qui manie avec subtilité esprit de synthèse et arguments pertinents, particulièrement bien construits, les enjeux actuels, encore problématiques, qui existent autour de cette littérature qui a bien du mal à percer en dehors d’une idée, toujours par essence colonialiste, qui donnerait à la littérature franco-française tous les gages de qualité et de reconnaissance qui en incombe par rapport à cette littérature qualifiée de « francophone », et considérée comme simple satellite de ce qui se fait en Métropole. Or Alain Mabanckou, par ces leçons, nous démontre le contraire, nous la présentant comme riche, diversifiée, et portant bien une voix autre qui apporte beaucoup à la langue française.

A la fin de cette lecture, j’avoue avoir regretté de ne pas avoir assisté à ces leçons qui, je pense, gagnaient encore à être entendues plus que lues.

Je remercie les éditions Grasset et NetGalley de m’avoir permis de découvrir cet ouvrage.

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s