L’intemporalité perdue et autres nouvelles (Anaïs Nin)

007227982

Quelle bouffée d’air frais que ce recueil de nouvelles, lu en quelques heures sans interruption ! Et pourtant, paradoxalement, ces nouvelles, écrites entre 1929 et 1931 par Anaïs Nin, sont loin d’être les plus joyeuses que j’ai pu lire.

Ce qui explique donc mon état d’esprit après ma lecture, plus que les sujets de chacun de ces textes, nous présentant plutôt des personnages, principalement féminins, en proie au mal-être, et ce pour diverses raisons (déracinement, perte de repères, questionnement existentiel en lien avec la condition féminine), c’est le style même de cette auteure, vivifiant, rafraîchissant, qui, malgré une facture classique assez commune au début du XXème siècle, parvient à nous emporter avec lui sans crier gare.

Entre poésie onirique et prosaïsme sombre, candeur touchante et sarcasme cynique, passages vaporeux et délicats, et scènes langoureuses et troublantes, Anaïs Nin cerne à la perfection les affres de la vie humaine et les retranscrit avec beaucoup de justesse, surtout les affres de la vie féminine de son époque, pour mieux les transfigurer en une expérience finalement heureuse, car choisie et non plus subie. J’ai vraiment été touchée par ces scènes de la vie quotidienne, plus ou moins banales, plus ou moins tristes, plus ou moins porteuses dans le même temps d’espoir et de rêve dans leurs dénouements.

Je remercie les éditions NIL et NetGalley de m’avoir permis de découvrir ces nouvelles. Moi qui voulais depuis bien longtemps me procurer le Journal d’Anaïs Nin, je crois que je vais l’ajouter à ma PAL plus tôt que prévu.

Date de publication originale / Dans cette édition : 1977 / 2020 ; Langue originale : Anglais (US) ; Maison d’édition : NIL éditions ; Nombre de pages : 234

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s