Et les vivants autour (Barbara Abel)

Je vais un peu détonner par rapport à de nombreux avis, mais ce roman ne m’a pas du tout convaincue, et ce pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, malgré l’effort louable de proposer un postulat de départ original – une découverte inattendue au sujet de Jeanne Mercier, dans le coma depuis 4 ans, qui va avoir une incidence retentissante sur son entourage -, les étapes qui le nouent au fur et à mesure du récit sont au contraire plus qu’attendues pour ce genre de romans : ainsi, je n’ai à aucun moment été surprise par les évènements relatés, qui suivent le cours normal d’un thriller classique, sans à aucun moment dévier de cette trajectoire.

De plus, l’entourage de Jeanne est plus que typique : entre le père homme d’affaires, se comportant comme un tyran au travail et chez lui ; la mère soumise à son mari ; la sœur aînée, ombre de sa cadette ; le mari gentil et aimant ; chacun ou presque finissant par dévoiler, sans trop de surprise non plus, un secret inavoué et honteux, Barbara Abel nous mène à des conséquences psychologiques et comportementales courues d’avance.

Enfin, stylistiquement parlant, rien n’a fait pencher la balance vers un soupçon d’originalité qui m’aurait fait apprécier davantage ce roman : comme tout le reste, nous restons dans une écriture classique, qui n’a pas réussi à me surprendre outre mesure.

En somme, Et les vivants autour m’a profondément ennuyée. J’ai attendu, jusqu’au bout, le petit sursaut qui m’aurait fait sortir du calme trop plat de la narration et de l’écriture. Mais je comprends que l’on puisse apprécier, l’histoire est bien ficelée, et le rythme de l’ensemble se tient, qui plus est car tout à fait cohérent par rapport au genre ici proposé. C’est juste une rencontre manquée pour moi, qui recherche quelque chose qui ressort davantage du lot de ce qui est écrit en ce moment.

Je remercie les éditions Belfond et NetGalley de m’avoir permis de découvrir ce roman.

Date de publication : 2020 ; Maison d’édition : Belfond ; Nombre de pages : 448

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s