Compartiment pour dames (Anita Nair)

Akhila, quadragénaire célibataire qui doit supporter à longueur de journée sa sœur, dont le mari voyage beaucoup, ainsi que ses nièces – étant l’aînée, qui plus est non mariée, elle doit vivre ainsi, avec elles, pour le bien-être de sa famille – décide de partir en train dans une petite ville du Sud de l’Inde pour pouvoir respirer, et surtout réfléchir à son existence qu’elle vit par procuration depuis de trop nombreuses années. Qui dit voyage en train en Inde, dit, encore à l’époque de l’écriture, voyage dans un compartiment pour dames, c’est-à-dire exclusivement réservé aux femmes. Qui dit aussi voyage en train dit beaucoup de temps à partager avec des compagnes de compartiment, temps qui va être l’occasion, pour chacune – elles seront cinq -, de raconter son histoire à notre protagoniste, en quête d’une vie enfin épanouissante, et donc en plein questionnement existentiel. En cela, ce voyage sera pour elle source de révélations et de découvertes inattendues quant à la multiplicité des conditions féminines, heureuses ou non, existant en Inde.

Je ne savais pas forcément à quoi m’attendre à l’ouverture de ce roman, et bien j’avoue que je n’ai pas du tout été déçue du voyage. Car ce voyage, en effet, a été source de richesse, autant pour Akhila que pour moi, qui ai suivi avec beaucoup d’intérêt son cheminement existentiel : d’abord de richesse narrative, les voix de nos six femmes, aux âges, situations sociales, familiales, amoureuses variés, étant particulièrement captivantes ; ensuite de richesse thématique, puisque l’on peut, par cette multiplicité, aborder de nombreuses problématiques rencontrées par les femmes en lien avec leur genre même, faisant de l’histoire de ces femmes indiennes le symbole de l’histoire de la Femme, peu importe sa nationalité, peu importe sa génération, dans toutes ses oppressions, mais aussi parfois, et heureusement, dans toutes ses émancipations, obtenues à la force du poignet et d’une volonté de fer.

Un magnifique roman, qui rend un bel et émouvant hommage à la Femme, ce « deuxième sexe » si souvent vilipendé et considéré comme quantité négligeable.

Date de publication originale / Dans cette édition : 2001 / 2019 ; Titre original : Ladies Coupé ; Langue originale : Anglais (Inde) ; Maison d’édition : Le Livre de Poche ; Nombre de pages : 432

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s