Couleurs de l’incendie (Pierre Lemaitre)

J’ai retrouvé tout ce que j’avais apprécié dans Au revoir là-haut – intrigue magistralement contée, personnages hauts en couleurs, regard à la fois précis, réaliste, et mordant sur l’entre-deux-guerres, la crise de 29, ses retombées politiques et idéologiques que l’on sait -, avec un petit quelque chose en plus, ou plutôt un grand quelqu’un, qui porte selon moi toute l’intrigue de Couleurs de l’incendie.

En effet, que serait ce roman sans la présence de Madeleine Péricourt, dont j’avais pressenti le potentiel dans le premier volet, et qui prend ici son envol pour être un grand, très grand personnage ? J’avais déjà aimé le duo Albert / Edouard, mais j’ai adoré Madeleine, cette jeune femme qui doit, après la mort de son père en 1927, reprendre tant bien que mal la succession de l’empire familial, tout en gérant les conséquences d’un accident dramatique survenu sur son fils Paul – dont elle n’aura le fin mot que bien tard -, pendant l’enterrement de Marcel Péricourt. Deux données qui vont faire basculer ce qu’il reste de la famille dans une déchéance inattendue, digne des plus grands romans du XIXème, et de laquelle Madeleine s’escrimera à s’arracher par tous les moyens, avec une petite touche d’ingéniosité, et surtout une grande part de ressentiment face aux tours qui lui ont été joués au début de l’intrigue.

Ce deuxième volet des Enfants du désastre a donc pour l’instant ma préférence. Il ne me reste qu’à découvrir le dernier sous peu, et j’avoue que je suis impatiente.

Date de publication originale / Dans cette édition : 2018 / 2019 ; Maison d’édition : Le Livre de Poche ; Nombre de pages : 672

1 réflexion sur « Couleurs de l’incendie (Pierre Lemaitre) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s