Ce qui est au-dedans (Sam Shepard)

Déroutant, mais non dénué d’intérêt, Ce qui est au-dedans est une série de fragments qui racontent la vie d’un homme septuagénaire, écrivain et acteur, comme l’était lui-même Sam Shepard au moment de l’écriture, en proie à des souvenirs plus ou moins proches, à des rêves ou cauchemars qui transfigurent ces souvenirs en des hallucinations parfois poético-burlesques.

De retours en arrière en retours en arrière, de flashs fulgurants en flashs fulgurants, comme expulsés violemment de l’esprit de leur auteur, nous naviguons à vue dans le temps, dans un morcellement qui paraît au départ totalement décousu, qui peut donc perturber par son surréalisme narratif, mais qui prend sens au fil des flashs pour nous dévoiler une vie en accéléré, faite d’une relation troublante avec un père qui aura une incidence sur les relations avec les femmes, d’écriture, de cinéma… De tout ce qui a, en somme, fait l’existence de cet homme désormais à son crépuscule.

Introspection de fin de vie qui prend des accents tortueux, parfois mélancoliques, parfois comiques, dans tous les cas sympathique à découvrir, même si parfois ardu à suivre.

Je remercie les éditions Robert Laffont et NetGalley de m’avoir permis de découvrir l’ultime roman de Sam Shepard.

Date de publication originale / Dans cette édition : 2017 / 2020 ; Langue originale : Anglais (US) ; Titre original : The One Inside ; Traduction : Bernard Cohen ; Maison d’édition : Robert Laffont ; Nombre de pages : 234

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s