La puissance des mères (Fatima Ouassak)

La puissance des mères est un ouvrage éminemment politique, un cri du cœur porté par l’expérience concrète d’une mère des quartiers populaires, Fatima Ouassak, qui s’est d’abord engagée au sein de l’association des parents d’élèves de l’école de ses enfants – à ses risques et périls, vu les conséquences, à mon sens, odieuses -, avant de cofonder le Front des Mères, « une organisation politique qui lutte contre les discriminations et les violences que subissent les enfants, à travers l’action collective des parents au sein des écoles, et un projet d’auto-organisation dans les quartiers populaires » (je cite ici la page de présentation du site Internet : voir https://www.front2meres.org/).

Racontant la situation connue par nombre de parents des quartiers populaires, cet ouvrage est un superbe manifeste contre la fatalité du système français qui ostracise puissamment une partie de ses enfants – pour être moi-même enseignante, je le constate trop souvent – : ceux qui sont issus de l’immigration postcoloniale. Ce sont ceux qui, dès leur plus jeune âge, apprennent à vivre dans la crainte des contrôles de police arbitraires, dans le regard parfois orienté, consciemment ou pas, de ceux qui sont chargés de leur instruction en dehors du cercle familial. Ce sont ceux qui découvriront en grandissant qu’ils font partie d’une société formée sur le principe d’une hiérarchisation raciale qui aura une incidence très forte sur leur avenir (images d’eux-mêmes, de leurs origines, de leurs capacités, de leur futur professionnel… dépréciées, par exemple).

Superbe manifeste contre cette fatalité, car, après avoir présenté avec force précisions la situation évoquée précédemment, il renvoie à des propositions concrètes, décrites de manière tout aussi précises, et pour certaines déjà mises en place, par exemple à Bagnolet. Sur l’éducation, sur la culture, sur la transmission des origines, sur la représentation féminine, sur l’écologie, de nombreuses idées tout à fait pertinentes sont proposées par Fatima Ouassak, en lien avec Le Front des Mères, pour agir d’abord à l’échelle locale, afin de, qui sait, avoir des répercussions à l’échelle nationale, et ainsi permettre aux enfants des quartiers populaires de devenir, véritablement, des enfants, qui auront toutes leurs chances pour se réaliser pleinement. Superbe projet qui, j’espère, parviendra à se développer plus amplement.

Date de publication : 2020 ; Maison d’édition : La Découverte ; Nombre de pages : 272

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s