Les mémoires de Lady Trent tome 1 : Une histoire naturelle de dragons (Mary Brennan)

Depuis sa plus tendre enfance, Isabelle Trent est viscéralement attirée par les dragons, au point de vouloir les étudier sous toutes leurs coutures. Mais Isabelle est une fille, elle n’a donc aucune raison, selon sa mère, d’avoir une passion de ce type, qui n’est pas du tout faite pour son rang et son sexe. Or son père entretiendra secrètement la passion de sa fille, jusqu’à lui permettre d’épouser un passionné comme elle, Jacob Camherst, qui lui rendra possible de quitter sa Scirland natale pour se rendre en expédition scientifique en Vystranie. Expédition qui ne se déroulera pas du tout comme prévu, mais qui initiera la carrière de naturaliste de la jeune femme…

Premier tome des Mémoires de Lady Trent, cette Histoire naturelle des dragons pose le cadre de manière efficace et pertinente, par l’intermédiaire du genre des mémoires qui permet à Isabelle Trent, désormais une vieille dame, de se raconter à travers son regard de naturaliste désormais reconnue et expérimentée. Ce tome est plus particulièrement centré sur son enfance, son adolescence, et son mariage avec Jacob qui donne lieu à sa première expédition.

Et c’est un cadre fantasy assez classique qui nous est dépeint, de la quête initiatique menant à des mystères que notre héroïne va élucider progressivement, jusqu’à la description d’un univers merveilleux, à la fois familier au lecteur – l’on semble voyager en Angleterre victorienne et en Europe de l’Est de la même époque, en effet – et extraordinaire par ses créatures mythiques que sont les dragons, ici tout à fait communes, même si encore peu étudiées en tant que telles.

Cadre peut-être finalement trop classique, qui m’a laissé comprendre, toujours avec un temps d’avance, ce qui allait se produire dans la suite du récit : les personnages ont tous des comportements et sentiments assez attendus à la vue de leur portrait préliminaire, de même que les évènements qui ont lieu sont terriblement prévisibles. Cela n’empêche pas le roman de se lire assez facilement, mais il m’a, de fait, manqué une étincelle de surprise pour que je puisse vraiment apprécier davantage cette lecture.

Par contre, j’avoue avoir franchement apprécié les superbes illustrations qui parsèment le roman et qui se marient parfaitement avec l’histoire contée.

Je ne pense pas, de fait, lire la suite de ces mémoires, même si j’avais trouvé l’idée de départ intéressante.

2 réflexions sur « Les mémoires de Lady Trent tome 1 : Une histoire naturelle de dragons (Mary Brennan) »

Répondre à Flaubauski Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s