Contes de fées (Marie-Catherine d’Aulnoy)

Deuxième étape agrégative, et deuxième série de contes après Perrault, les Contes de fées de Madame d’Aulnoy m’ont été moins agréables en début de lecture, même si je pense qu’ils seront finalement plus intéressants.

Ce qui m’a gênée dans cette lecture, c’est le caractère très simple de l’ensemble, avec un vocabulaire, des personnages et des étapes narratives un peu trop redondants à mon goût : tous les contes semblent, de prime abord, se ressembler peu ou prou, et laissent ainsi davantage transparaître leur aspect originellement oral et mondain.

Mais ce n’est qu’une première impression, et c’est ce qui m’a rendu cette lecture intéressante : en effet, l’on comprend très vite qu’en grattant le vernis de cette simplicité formelle, une certaine densité apparaît, densité permise notamment par la longueur des contes, somme toute assez peu commune. Cette densité est surtout d’ordre thématique : nombreux sont en effet les thèmes abordés – l’importance des apparences et des métamorphoses ; le merveilleux, bien sûr ; la place de la femme dans la société ; le jeu ; la mort et la violence… pour n’en citer que quelques-uns -, et nombreux sont ceux qui ne sont pas forcément souvent abordés au sein de ce genre narratif. Par ces thèmes, et finalement par cette densité, ces contes m’ont assez rapidement fait penser aux lais de Marie de France, autrice médiévale que j’affectionne particulièrement pour cette même raison. Il apparaît ainsi immédiatement que, par ces contes, sera mis en avant un point de vue plus inattendu et rafraîchissant, car beaucoup moins entendu au XVIIème siècle, qui est celui, justement d’une femme de lettres – et elles se comptent sur les doigts d’une main à cette époque.

Ce sera donc un grand plaisir d’entrer dans le détail de l’analyse des contes de Madame d’Aulnoy sous peu. Leur comparaison avec ceux de Perrault en sera riche et passionnante !

Date de publication originale / Dans cette édition : 1698 / 2008 ; Maison d’édition : Folio ; Nombre de pages : 400

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s