Les jeunes mortes (Selva Almada)

En 1986, alors qu’elle n’a que 13 ans, Selva Almada entend à la radio qu’une jeune fille, Andrea Danne, a été poignardée dans son lit ; son meurtre restera impuni. Trente ans plus tard, alors que les meurtres de femmes sont légion en Argentine, et partant de cette première expérience violente de la condition féminine à l’adolescence, l’autrice choisit de mener sa propre enquête, non seulement pour en savoir plus sur Andrea, mais aussi sur deux autres jeunes femmes qui ont connu le même sort dans les années 1980, Maria Luisa Quevedo, en 1983, et Sarita Mundin, en 1988. Elle veut notamment comprendre pourquoi et comment ces meurtres ont pu rester impunis, et pourquoi ils sont malheureusement si nombreux dans ce cas en Argentine.

A travers son enquête, qui la mène à se rendre sur les lieux de découverte des corps lorsqu’elle le peut, mais aussi à interroger les familles, du moins ce qu’il en reste, lorsqu’elles le souhaitent, ou encore à rendre visite à une Dame conseillée par des amis écrivains, maniant le jeu de tarot, elle remonte le temps, imagine la dernière journée de chacune de ces jeunes filles, fait le lien avec d’autres affaires criminelles assez proches, relate sa propre expérience, ou celle des femmes de sa famille, face à la violence masculine, pour mieux dresser un panorama des féminicides ayant lieu dans son pays depuis sa naissance. Façon pour elle non seulement de rendre hommage à ces jeunes mortes, de donner à leur histoire de la valeur, mais aussi de dénoncer toutes les violences subies, quasiment en toute impunité, sur les jeunes filles, les épouses, les mères… en raison même de leur genre.

Enquête passionnante et touchante en somme, bien que brève, qui me donne envie de découvrir les œuvres plus romanesques de Selva Almada.

Date de publication originale / Dans cette édition : 2014 / 2015 ; Langue originale : Espagnol (Argentine) ; Titre original : Chicas Muertas ; Traduction : Laura Alcoba ; Maison d’édition : Métailié ; Nombre de pages : 144

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s