Les aventures complètes de Pierre Lapin (Beatrix Potter)

Cette lecture des Aventures complètes de Pierre Lapin a une saveur particulière puisque je les ai lues à plusieurs reprises à mon fils pendant les grandes vacances, à sa demande. Envisagée comme une lecture plus tardive, d’ici quelques mois, voire une bonne année, je ne m’attendais pas du tout à ce que le charme opère d’emblée, les histoires de Pierre et de sa famille étant plutôt longues pour son âge, surtout la dernière qui raconte les pérégrinations de Pierre et de son cousin Jeannot, à la recherche des lapereaux de celui-ci, emmenés par Mr Blaireau pour être mangés.

Certes, les histoires de Pierre sont d’une intrigue simple à la compréhension d’un jeune lecteur, qui ne se perd pas en diverses circonvolutions narratives, pour mieux lui délivrer une leçon, qui mettra toujours en évidence les erreurs faites par nos héros à quatre pattes, les entraînant dans des mésaventures qui auraient pu leur coûter cher : nous sommes bien ancrés dans la littérature didactique qui faisait encore office de lecture éducative et morale au début du XXème siècle pour les jeunes enfants.

De plus, l’anthropomorphisme dont fait preuve Beatrix Potter est plutôt réussi : il nous rend beaucoup plus facilement les personnages sympathiques ou antipathiques, sans pour autant nous trouver face à un manichéisme totalement caricatural ayant parfois cours au sein de ce genre littéraire, et sans pour autant nous trouver face à des animaux trop humanisés.

Et puis, que dire de la carte, éminemment bucolique, de l’univers de l’auteure, qui inaugure et conclut l’ouvrage, permettant ainsi justement à l’enfant de faire travailler son imagination à plein régime : en effet, que d’endroits mystérieux, pas tous présents dans les histoires qui suivent, à partir desquelles l’on a envie d’imaginer de nouvelles aventures avec les personnages rencontrés, ou de découvrir de nouveaux contes déjà écrits. Ou encore, que dire des illustrations, le plus souvent en adéquation avec le texte, d’une patte réaliste bienvenue pour visualiser au mieux les scènes, même s’il arrive que certaines soient en décalage avec le texte qu’elles illustrent, à la page qui précède, ce que je n’ai pas trouvé très pertinent.

Une belle découverte pour mon fils que ces aventures de Pierre Lapin, un peu moins pour moi, même si le plaisir reste entier de le voir interagir au fil de la lecture des quatre histoires qui composent cet ouvrage, jusqu’à les connaître par cœur.

Date de publication originale / Dans cette édition : 2002 / 2017 ; Langue originale : Anglais (UK) ; Titre original : The Complete Adventures of Peter Rabbit ; Traduction : Laurence Model ; Maison d’édition : Gallimard Jeunesse ; Nombre de pages : 92

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s