Carnets d’Orient Intégrale 2 : 1954-1962 (Jacques Ferrandez)

Cette deuxième intégrale de Jacques Ferrandez s’intéresse plus précisément, en 5 tomes, à la guerre d’Algérie. Par l’intermédiaire d’un graphisme toujours aussi réaliste et précis, l’auteur nous conte les tensions, les violences, les tentatives diplomatiques parfois, de part et d’autre, de calmer le jeu, par l’intermédiaire des personnages rencontrés dans l’intégrale précédente. Nos Carnets d’Orient, bien sûr, y sont toujours présents, bien que davantage en filigrane.

FLN, gouvernement français, OAS, toutes les forces en présence sont décrites dans le moindre détail, et l’on atteint de fait aux multiples points de vue qui existaient à l’époque, entre désir de libérer un pays broyé depuis plus d’un siècle par la colonisation, et envie impérieuse d’y rester pour poursuivre les exactions, non considérées comme telles. Multiples points de vue qui permettent d’expliquer comment, de chaque côté, le terrorisme est devenu l’ultime réponse au conflit. Cette deuxième intégrale, comme cela pouvait déjà se sentir à la fin de la première, est éminemment historique, les personnages fictionnels servant, finalement plus encore, de faire-valoir à l’Histoire du pays, ce qui ne m’a pas, pour autant, dérangée.

Une deuxième intégrale que j’ai également appréciée. Ne reste qu’à débuter le dernier cycle, dont le premier tome est paru cette année, et qui s’intéresse à l’Algérie d’après 1962 : Suites algériennes.

Date de publication originale / Dans cette édition : De 2002 à 2009 / 2011 ; Maison d’édition : Casterman ; Nombre de pages : 360

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s