Traverser la foule (Dorothée Caratini)

Il y a quelque chose de fort dans ce récit à fleur de peau d’une femme qui se raconte après le suicide de son mari. Car tout commence narrativement par cet évènement que l’on se prend en plein visage : le retour chez elle, un jour comme un autre, la découverte du corps pendu dans l’escalier, les émotions, très fortes, trop fortes, qui l’étreignent tout à coup… A partir de cet évènement se dévoilent les pensées, les réflexions de la narratrice qui, de partie en partie, décrivent tout autant son passé – sa rencontre avec son mari, leur mariage… -, son quotidien de mère solo, cinq ans plus tard, pas toujours facile avec deux enfants de jeune âge, que son futur, tel qu’elle l’imagine parfois pour elle et ses filles. Nous assistons à une multiplication des formes narratives et des temporalités très intéressante, qui montre toute la difficulté, l’ambivalence, de traverser un tel deuil, et à quel point ce deuil, bien que déjà passé depuis plusieurs années, reste ancré. Le récit joue de fait, à mon sens, le rôle qui lui était dévolu, celui d’une catharsis, qui permet, enfin, à Dorothée, de « traverser la foule », autrement dit, de vivre avec ce deuil.

Malgré tout, l’on sent que le récit est avant tout cathartique pour son autrice, qu’il est plus une nécessité d’expression qu’une complète œuvre littéraire : malgré toute la force et l’émotion du propos, Traverser la foule n’en est pas moins, stylistiquement, peu réussi, en ce sens que la plume de Dorothée Caratini est loin d’être, quant à elle, intéressante. Vocabulaire répétitif, phrases parfois lourdes, tentatives poétiques maladroites… qui montrent qu’encore une fois, le propos et la narration ne font pas tout, en tout cas pour moi.

Date de publication : 2021 ; Maison d’édition : Bouquins ; Nombre de pages : 208

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s