Haine (José Manuel Fajardo)

En deux récits brefs, intenses, qui s’entremêlent pour mieux rapprocher les époques, les lieux et les personnages, qui n’ont pourtant que peu à voir de prime abord – fin de l’ère victorienne à Londres avec un fabricant de cannes, années 2010 à Paris avec un jeune homme qui n’y trouve pas sa place – José Manuel Fajardo nous fait toucher du doigt la haine, la plus viscérale, la plus contenue, la plus violente quand elle trouve l’occasion de s’exprimer, telle qu’elle est ressentie par ces deux hommes : envers les autres tout d’abord, regrettant leur existence qui, pour l’un comme pour l’autre, n’est pas à leur mesure ; envers la société, de fait, qui permet cette existence qui leur est détestable ; envers eux-mêmes enfin, finalement.

Et cette haine, décrite la plus précisément possible, au plus proche du monde qui entoure chacun – très romanesque et fantasmagorique pour Mr Wildwood, au contraire très prosaïque pour Harcha -, est particulièrement bien rendue par le choix de la brièveté : les récits sont en effet, chacun à leur manière, emplis d’une vivacité qui nous jette en pleine figure tout leur ressentiment, jusqu’aux dénouements, préparés, attendus, mais néanmoins brutaux, qui ne font que nous rappeler que les temps importent peu pour basculer du côté des travers les plus sombres de l’humanité.

Je remercie les éditions Métailié et NetGalley de m’avoir permis de découvrir ce roman, et son auteur, dont j’ai envie de découvrir désormais d’autres œuvres.

Date de publication originale / Dans cette édition : 2020 / 2021 ; Langue originale : Espagnol ; Titre original : Odio ; Traduction : Claude Bleton ; Maison d’édition : Métailié ; Nombre de pages : 112

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s