Poésie/Théâtre du mois : Novembre => Requiem / Poème sans héros et autres poèmes (Anna Akhmatova)

C’est par l’intermédiaire d’une anthologie que j’entre dans l’œuvre d’Akhmatova, grande poétesse russe du XXème siècle, qui a publié des recueils des années 1910 jusqu’aux années 1960.

C’est qui est immédiatement remarquable, dès les premiers poèmes, c’est le caractère profondément lyrique de son œuvre : alors même que nous lisons une traduction, nous ressentons tout de même la grande musicalité des vers, le travail sur le rythme, parfois harmonieux, parfois davantage discordant, selon les thèmes abordés. Les thèmes, eux aussi, inscrivent majoritairement sa poésie dans une veine lyrique : amour, fuite du temps, nature comme reflet des états d’âme, création poétique… Lyrisme de prime abord classique en somme, mais également moderne, par la variété des formes choisies pour l’exprimer, parfois au sein d’un même poème. Lyrisme insupportable pour le communisme russe naissant, qui interdira rapidement ses œuvres, car trop peu sociales et trop bourgeoises.

Cette veine lyrique, au centre de l’œuvre de la poétesse, n’en aboutit pas moins, lorsqu’il s’agit de parler de la guerre, notamment du siège de Léningrad, ou des exactions du régime stalinien – emprisonnements, goulags, censures… – à une veine davantage épique, à une poésie de combat, beaucoup plus virulente et crue, beaucoup moins délicate et sensible quant aux termes choisis, même si la musicalité est, quant à elle, toujours aussi prégnante, bien que plus solennelle et grave. Poésie plus engagée qui sera, logiquement, mais ironiquement, à nouveau interdite par le régime.

Qu’elle soit plus lyrique, ou plus épique, j’ai été tout à fait réceptive à la poésie d’Anna Akhmatova, du moins à sa version traduite. J’aurais aimé pouvoir lire son œuvre en version originale : ou comment regretter de ne pas avoir le russe dans son bagage linguistique…

Date de publication : 2007 ; Langue originale : Russe ; Traduction : Jean-Louis Backès ; Maison d’édition : Gallimard ; Nombre de pages : 384

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s