Classique du mois : Juin => La Nouvelle Héloïse (Jean-Jacques Rousseau)

Rousseau et moi, c'est une histoire d'antipathie depuis les premiers essais de lecture avec les Confessions, qui n'a fait que s'exacerber au fil des ans et des découvertes obligées en fac de lettres. Je partais donc sur un a priori on ne peut plus négatif face à cette monstrueuse - en termes de longueur -… Lire la suite Classique du mois : Juin => La Nouvelle Héloïse (Jean-Jacques Rousseau)

La commode aux tiroirs de couleurs (Olivia Ruiz)

La commode aux tiroirs de couleurs, c'est celle qui est léguée à la narratrice par sa grand-mère, Rita, à sa mort. Derrière chaque tiroir coloré, au nombre de neuf, se tient un objet ayant eu une grande importance dans la vie de l'Abuela. Chaque ouverture de tiroir, qui aura lieu au cours d'une seule et… Lire la suite La commode aux tiroirs de couleurs (Olivia Ruiz)

Olinka (Antonio Ortuno)

Olinka, c'est un complexe de luxe dont la construction, à Guadalajara, se fonde sur diverses escroqueries, notamment via l'appropriation illégale de terrains publics. C'est un complexe de luxe qui ne sera jamais terminé car l'escroquerie sera découverte avant, et l'un de ses instigateurs sera mis à l'ombre. Enfin, instigateur, plutôt un homme complaisant qui, par… Lire la suite Olinka (Antonio Ortuno)

La garden-party et autres nouvelles (Katherine Mansfield)

Série de tranches de vie qui font parfois sombrer le quotidien le plus banal dans toute sa noirceur - la mort, plus ou moins violente, plus ou moins prévisible, y rôde en effet souvent, de même que la tristesse, le doute, les regrets... - ces nouvelles de Katherine Mansfield sont pour moi une découverte comme… Lire la suite La garden-party et autres nouvelles (Katherine Mansfield)

Fille (Camille Laurens)

Laurence Barraqué naît en 1959, et elle est une fille. La deuxième, plus exactement, après sa sœur Claude. Et ce n'est pas pour plaire à leur père, qui n'a, encore une fois, pas le bonheur d'avoir un garçon. Un garçon, celui qui aurait été le fils, celui qui a le droit à deux termes pour… Lire la suite Fille (Camille Laurens)

Théâtre du mois : Juin => Le Balcon (Jean Genet)

Nouvelle mise en abyme avec cette autre pièce de Genet, mais dans un genre beaucoup plus grand-guignolesque et absurde : finie la sobriété des décors, des personnages, et de la situation des sœurs des Bonnes, puisque nous atterrissons, sans coup férir également, dans un bordel bien particulier. En effet, les clients paient pour jouer des… Lire la suite Théâtre du mois : Juin => Le Balcon (Jean Genet)

Classique du mois : Avril/Mai => Notre-Dame de Paris (Victor Hugo / Illustrations Benjamin Lacombe)

Il m'en aura fallu, du temps, pour relire ce grand roman historique. Période peu propice pour me plonger dans les alcôves de Notre-Dame certes, mais surtout beaucoup de mal à entrer dans le récit, cette fois - je n'en ai pas souvenir pour ma première lecture. Il est vrai que les premières parties, reconstruisant avec… Lire la suite Classique du mois : Avril/Mai => Notre-Dame de Paris (Victor Hugo / Illustrations Benjamin Lacombe)

Un ours qui danse (Vincent Jolit)

Remonter le temps dans la bibliographie d'un auteur que l'on découvre sur le tard peut réserver des surprises. Ce fut le cas à ma lecture d'Un ours qui danse, roman publié en 2016, alors que je n'avais lu précédemment que Transalpin, publié l'année dernière. Surprise ici stylistique, moi qui avais été conquise par l'ampleur des… Lire la suite Un ours qui danse (Vincent Jolit)

Ubik (Philip K. Dick)

Ubik : ubiquité. Il est assez aisé de comprendre la signification de ce titre, beaucoup moins d'en arriver à l'exploitation de toutes ses potentialités présentes dans ce roman, qui joue sur toutes ses subtilités avec une grande réussite. En effet, que sont ces publicités qui vantent les bienfaits d'"Ubik", produit polymorphe, qui ponctuent chaque début… Lire la suite Ubik (Philip K. Dick)