Haine (José Manuel Fajardo)

En deux récits brefs, intenses, qui s'entremêlent pour mieux rapprocher les époques, les lieux et les personnages, qui n'ont pourtant que peu à voir de prime abord - fin de l'ère victorienne à Londres avec un fabricant de cannes, années 2010 à Paris avec un jeune homme qui n'y trouve pas sa place - José… Lire la suite Haine (José Manuel Fajardo)

Maison de jour, maison de nuit (Olga Tokarczuk)

Étrangeté fragmentaire que ce roman, dont le seul véritable lien est finalement, sa narratrice, et dont on ne sait, finalement aussi, que peu de choses. C'est une femme qui vient passer une partie de l'année dans une maison de la campagne polonaise, à proximité de la frontière tchèque, alors que le communisme s'est effondré il… Lire la suite Maison de jour, maison de nuit (Olga Tokarczuk)

Les Rougon-Macquart 8 : Une page d’amour (Emile Zola)

Après la terrible déchéance de Gervaise, et avant la déchéance à peine moins terrible de sa fille, Nana, la place est laissée, dans ce huitième tome des Rougon-Macquart, à Hélène Mouret, fille d'Ursule Macquart et du chapelier Mouret, épouse Grandjean, très vite veuve, venant s'installer à Passy avec sa fille d'une dizaine d'années, Jeanne, petite… Lire la suite Les Rougon-Macquart 8 : Une page d’amour (Emile Zola)

Théâtre du mois : Octobre => La mouette (Anton Tchekhov)

Comme tous les étés, l'on se réunit dans la propriété de Sorine, à la campagne, pour en profiter. Cette fois, Konstantin, fils d'une actrice reconnue, Arkadina, a décidé de faire jouer une pièce qu'il a écrite, tout autant pour montrer ses talents à sa mère, dont il cherche éperdument la reconnaissance, et pour séduire Nina,… Lire la suite Théâtre du mois : Octobre => La mouette (Anton Tchekhov)

Combats et métamorphoses d’une femme (Edouard Louis)

Après avoir brossé son enfance et son adolescence, le viol qu'il a subi, l'histoire de son père, c'est désormais à sa mère plus précisément qu’Édouard Louis s'intéresse dans ce bref roman. Il raconte le passé de celle qu'il a connue pauvre, malheureuse, résignée à son sort, pour mieux ensuite montrer les mécanismes qui ont permis… Lire la suite Combats et métamorphoses d’une femme (Edouard Louis)

La femme ourse (Karolina Ramqvist)

La narratrice, elle-même écrivaine, découvre Marguerite de Rocque en pleine discussion avec une amie dans un café. Ce nom va très vite devenir pour elle obsédant, à tel point qu'elle voudra écrire le scénario d'un long-métrage à son sujet - pas un roman, elle l'a promis à son amie -. Mais qui est cette Marguerite… Lire la suite La femme ourse (Karolina Ramqvist)

Classique du mois : Octobre => Le roman de la momie (Théophile Gautier)

N'ayant jusqu'à présent lu que des nouvelles fantastiques de Théophile Gautier, c'est par ce roman que je touche enfin pleinement du doigt l'Art pour l'Art dont il se voulait le principal chantre, et qu'il a remarquablement théorisé dans sa Préface à Mademoiselle de Maupin bien des années plus tôt. En effet, d'histoire et d'intrigue proprement… Lire la suite Classique du mois : Octobre => Le roman de la momie (Théophile Gautier)

Le grand rire des hommes assis au bord du monde (Philipp Weiss)

Ce roman au format particulier fut le pari de mes lectures de la rentrée littéraire : plus de 1000 pages, cinq livres différents, à lire dans l'ordre de son choix, formant un tout romanesque qui laisse la parole à cinq personnages différents, à des époques différentes, dans des lieux différents, "écrivant" sous des genres eux… Lire la suite Le grand rire des hommes assis au bord du monde (Philipp Weiss)

Lectures du mois : Octobre (10/12)

Alors que j'ai connu un énorme passage à vide quant à mes rédactions d'avis lecture (trop de fatigue, de soucis de santé, combinés à de nombreuses sollicitations pro, familiales...), j'ai tout de même trouvé le temps, et l'envie, voire la nécessité, de lire, surtout depuis les vacances, ce qui m'a fait le plus grand bien.… Lire la suite Lectures du mois : Octobre (10/12)

Les enfants de la Volga (Gouzel Iakhina)

Les enfants de la Volga, comme son nom l'indique, nous conte certes l'histoire des colons allemands venus habiter au bord du fleuve au cours du XVIIIème siècle par l'intermédiaire de Jakob Bach, instituteur de Gnadenthal dans les années 1920-1930, mais aussi comment cette histoire, imprégnée des légendes et de la culture allemandes, vit au gré… Lire la suite Les enfants de la Volga (Gouzel Iakhina)