Classique du mois : Juin => La Nouvelle Héloïse (Jean-Jacques Rousseau)

Rousseau et moi, c'est une histoire d'antipathie depuis les premiers essais de lecture avec les Confessions, qui n'a fait que s'exacerber au fil des ans et des découvertes obligées en fac de lettres. Je partais donc sur un a priori on ne peut plus négatif face à cette monstrueuse - en termes de longueur -… Lire la suite Classique du mois : Juin => La Nouvelle Héloïse (Jean-Jacques Rousseau)

La garden-party et autres nouvelles (Katherine Mansfield)

Série de tranches de vie qui font parfois sombrer le quotidien le plus banal dans toute sa noirceur - la mort, plus ou moins violente, plus ou moins prévisible, y rôde en effet souvent, de même que la tristesse, le doute, les regrets... - ces nouvelles de Katherine Mansfield sont pour moi une découverte comme… Lire la suite La garden-party et autres nouvelles (Katherine Mansfield)

Théâtre du mois : Juin => Le Balcon (Jean Genet)

Nouvelle mise en abyme avec cette autre pièce de Genet, mais dans un genre beaucoup plus grand-guignolesque et absurde : finie la sobriété des décors, des personnages, et de la situation des sœurs des Bonnes, puisque nous atterrissons, sans coup férir également, dans un bordel bien particulier. En effet, les clients paient pour jouer des… Lire la suite Théâtre du mois : Juin => Le Balcon (Jean Genet)

Classique du mois : Avril/Mai => Notre-Dame de Paris (Victor Hugo / Illustrations Benjamin Lacombe)

Il m'en aura fallu, du temps, pour relire ce grand roman historique. Période peu propice pour me plonger dans les alcôves de Notre-Dame certes, mais surtout beaucoup de mal à entrer dans le récit, cette fois - je n'en ai pas souvenir pour ma première lecture. Il est vrai que les premières parties, reconstruisant avec… Lire la suite Classique du mois : Avril/Mai => Notre-Dame de Paris (Victor Hugo / Illustrations Benjamin Lacombe)

Ubik (Philip K. Dick)

Ubik : ubiquité. Il est assez aisé de comprendre la signification de ce titre, beaucoup moins d'en arriver à l'exploitation de toutes ses potentialités présentes dans ce roman, qui joue sur toutes ses subtilités avec une grande réussite. En effet, que sont ces publicités qui vantent les bienfaits d'"Ubik", produit polymorphe, qui ponctuent chaque début… Lire la suite Ubik (Philip K. Dick)

Les bonnes (Jean Genet)

Avec Les bonnes, c'est une entrée sans coup férir sur scène, en un souffle, sans pause permise par un quelconque acte ou une quelconque scène, via la mise en abyme classique du théâtre dans le théâtre, dans laquelle Solange est déguisée en Claire, sa sœur, tandis que Claire est déguisée en Madame, dont elles sont… Lire la suite Les bonnes (Jean Genet)

Un roi sans divertissement (Jean Giono)

Moi qui pensais lire avec Les âmes fortes un roman particulier de Jean Giono, je découvre avec Un roi sans divertissement que je me suis trompée sur toute la ligne. Les déconstructions narrative et stylistique, mimant à la perfection l'oralité des histoires racontées au coin du feu, nous mènent cette fois dans un village du… Lire la suite Un roi sans divertissement (Jean Giono)

Contes (Charles Perrault)

L'agrégation me fait renouer avec la lecture de Perrault, ayant délaissé cet auteur depuis quelques années, auteur que j'ai, surtout lu je l'avoue, dans un but professionnel, en lien avec mes cours de sixième. Je lisais, en effet, plutôt les contes des frères Grimm ou d'Andersen que j'étais enfant. Et pourtant, c'est un auteur qui… Lire la suite Contes (Charles Perrault)

Fahrenheit 451 (Ray Bradbury)

Fahrenheit 451 est un de ces romans lus il y a de très nombreuses années que j'avais trouvé particulièrement surcoté, notamment parce que j'avais trouvé l'intrigue prétexte, et les personnages assez fades - ce qui s'explique sûrement parce qu'à l'époque en fac de lettres, j'avais des lectures obligatoires plus ardues et l'analyse textuelle plus mécanique… Lire la suite Fahrenheit 451 (Ray Bradbury)

Michel Strogoff (Jules Verne)

Michel Strogoff nous conte l'histoire de son héros éponyme, courrier du czar, chargé, en partant de Moscou, de se rendre le plus vite et le plus discrètement possible à Irkoustk, pour transmettre un document au frère de celui-ci, et ce en raison d'une invasion tartare qui a débuté en Sibérie, et dont un transfuge russe,… Lire la suite Michel Strogoff (Jules Verne)