Au revoir-là haut (Pierre Lemaitre)

C'est indéniable, Pierre Lemaitre, que je découvre avec ce roman, a un véritable talent de conteur, capable de mettre en scène une histoire avec le dosage parfait pour prendre dans ses filets le lecteur : un peu d'action et de péripéties par ci, un peu d'analyse psychologique, souvent caustique, de ses personnages, par là, le… Lire la suite Au revoir-là haut (Pierre Lemaitre)

A l’Ouest rien de nouveau (Erich Maria Remarque)

Roman découvert il y a quelques années, et relu il y a peu car je le fais en ce moment étudier à mes troisièmes, A l'ouest rien de nouveau a été une claque, non seulement pour moi, mais aussi pour mes élèves. L'on entre en effet de plein fouet, et ce dès les premières phrases,… Lire la suite A l’Ouest rien de nouveau (Erich Maria Remarque)

Les obus jouaient à pigeon vole (Raphaël Jerusalmy)

Pour moi, Les obus jouaient à pigeon vole est une petite pépite littéraire dans laquelle Raphaël Jerusalmy imagine les vingt-quatre dernières heures fatidiques qui ont mené à la blessure à la tête de Guillaume Apollinaire en 1916, l'obligeant à quitter le front pendant un certain temps, avant d'y revenir, puis d'y mourir, le 9 novembre… Lire la suite Les obus jouaient à pigeon vole (Raphaël Jerusalmy)