Une folie de rêves (Jean-Daniel Baltassat)

Dans le Dessous parisien, il n'y a pas que des caves, égouts, catacombes désertés. Il y a parfois des vadrouilleurs en mal de sensations fortes, et il y a aussi Michelangelo, ancien peintre faussaire polonais sexagénaire, arrivé en France depuis désormais de nombreuses années, installé en partie dans ce Dessous pour y réaliser la fresque… Lire la suite Une folie de rêves (Jean-Daniel Baltassat)

Paria (Richard Krawiec)

En un récit bref, mais intense, qui relate les évènements au fil des diverses réminiscences de son protagoniste, Stewart "Stewie" Rome tente de nous raconter son adolescence, alors qu'il cherche désespérément à exorciser un drame qui a eu lieu à cette époque. Ce drame, c'est l'agression extrêmement violente de Masha, jeune polonaise arrivée il y… Lire la suite Paria (Richard Krawiec)

Je m’appelle Nathan Lucius (Mark Winkler)

Nathan Lucius, quasi trentenaire, semble être un homme comme les autres, avec ses petites habitudes banales : aller boire des bières au pub avec sa chef et ses collègues après une journée de travail, avoir une collection de photographies, aller régulièrement courir, aller rendre visite à Madge, son amie antiquaire... Mais cet homme qui travaille… Lire la suite Je m’appelle Nathan Lucius (Mark Winkler)

Classique du mois : Août => Cent ans de solitude (Gabriel Garcia Márquez)

Deuxième tentative, après une lamentable mise de côté l'année dernière - je pensais simplement ne pas être dans le bon état d'esprit pour découvrir ce classique de la littérature latino-américaine -, qui m'a cette fois permis de terminer Cent ans de solitude, malgré tout avec peine. Je ne dénie pas une certaine qualité narrative pour… Lire la suite Classique du mois : Août => Cent ans de solitude (Gabriel Garcia Márquez)

L’âne d’or ou Les métamorphoses (Apulée)

Je sais bien que les auteurs antiques peuvent souvent réserver de belles surprises, mais j'avoue ne pas m'être du tout attendue, avec L’Âne d'or, à un récit si moderne. Récit que nous fait Lucius, le héros/anti-héros de l'histoire, de ses aventures à travers la Thessalie, d'abord comme humain, ensuite comme âne, alors qu'il est victime… Lire la suite L’âne d’or ou Les métamorphoses (Apulée)

Les dix-mille mulets (Salvatore Maira)

En voilà un roman dense qui, bien qu'en débutant sous des auspices romanesques classiques, ira en se complexifiant au fil de l'ajout de nouveaux personnages, et donc de nouvelles intrigues, s'entremêlant subtilement, et même supplantant parfois l'intrigue principale. Et cette intrigue, qui paraît elle-même limpide de prime abord, le sera beaucoup moins qu'elle ne le… Lire la suite Les dix-mille mulets (Salvatore Maira)

Rebecca (Daphné du Maurier)

Dès les premières chapitres de ce roman qui nous fait naviguer entre réalisme, fantastique, policier, ou encore histoire d'amour et de mœurs..., et son titre, nous savons d'emblée que les dés du pacte romanesque sont pipés, et que la narratrice, celle dont l'on ne connaîtra jamais le nom, n'est pas la véritable protagoniste du récit… Lire la suite Rebecca (Daphné du Maurier)

Les Jango (Abdelaziz Baraka Sakin)

Les Jango, ce sont celles et ceux qui passent les frontières pour travailler la terre contre salaire, puis pour le dépenser dans des festivités bacchiques quand la terre est ensuite au repos. Au gré des saisons, des mouvements, des vies de chacun, ce sont les Jango, mais pas seulement, que le narrateur vient nous conter… Lire la suite Les Jango (Abdelaziz Baraka Sakin)

Le bal des folles (Victoria Mas)

Etape expérimentale thérapeutique peu banale que celle voulue par Charcot, à la fin du XIXème siècle, que d'organiser un bal annuel à la Salpêtrière, pour lequel des bourgeois sont triés sur le volet afin de danser, le temps d'une soirée, au milieu des folles de l'hôpital, principalement diagnostiquées hystériques, la grande mode des maux féminins… Lire la suite Le bal des folles (Victoria Mas)

La garden-party et autres nouvelles (Katherine Mansfield)

Série de tranches de vie qui font parfois sombrer le quotidien le plus banal dans toute sa noirceur - la mort, plus ou moins violente, plus ou moins prévisible, y rôde en effet souvent, de même que la tristesse, le doute, les regrets... - ces nouvelles de Katherine Mansfield sont pour moi une découverte comme… Lire la suite La garden-party et autres nouvelles (Katherine Mansfield)