Leurs ailes de géant (Joost de Vries)

Par un point de départ prétexte de jeu du chat et de la souris, qui, comme l'on le comprend bien vite, ne mènera pas du tout le lecteur où il le pense, Joost de Vries nous présentent deux frères, Edmund et Sieger van Zeeland, l'un passionné d'histoire, qui a réussi à devenir fortuné par un… Lire la suite Leurs ailes de géant (Joost de Vries)

Compartiment pour dames (Anita Nair)

Akhila, quadragénaire célibataire qui doit supporter à longueur de journée sa sœur, dont le mari voyage beaucoup, ainsi que ses nièces - étant l'aînée, qui plus est non mariée, elle doit vivre ainsi, avec elles, pour le bien-être de sa famille - décide de partir en train dans une petite ville du Sud de l'Inde… Lire la suite Compartiment pour dames (Anita Nair)

Comme des lions (Fatima Bhutto)

Anita, Monty et Sunny sont trois jeunes gens que tout sépare en premier lieu : l'une vit dans le plus grand bidonville de Karachi, tentant tant bien que mal de s'échapper de sa condition de jeune fille pakistanaise et pauvre ; l'autre, au contraire, vit dans l'opulence, dans le quartier le plus huppé de cette… Lire la suite Comme des lions (Fatima Bhutto)

Au revoir-là haut (Pierre Lemaitre)

C'est indéniable, Pierre Lemaitre, que je découvre avec ce roman, a un véritable talent de conteur, capable de mettre en scène une histoire avec le dosage parfait pour prendre dans ses filets le lecteur : un peu d'action et de péripéties par ci, un peu d'analyse psychologique, souvent caustique, de ses personnages, par là, le… Lire la suite Au revoir-là haut (Pierre Lemaitre)

Le rouge n’est plus une couleur (Rosie Price)

Si ce roman vous fait de l’œil en raison de sa couverture, eh bien surtout, ne le retournez pas pour lire sa quatrième de couverture, puisque celle-ci vous raconte un des évènements les plus importants du récit, évènement qui a lieu, seulement, à partir d'une bonne moitié... Dans certains cas, j'avoue que je me contrefiche… Lire la suite Le rouge n’est plus une couleur (Rosie Price)

Bandini (John Fante)

Premier volet de la saga Bandini de John Fante, Bandini a pour moi quelques défauts, mais surtout beaucoup de qualités. A travers le regard d'Arturo Bandini, et parfois de son père, nous découvrons le quotidien d'une famille pauvre du Colorado, qui subsiste tant bien que mal au fil des ans, jusqu'au jour où le père… Lire la suite Bandini (John Fante)

Transalpin (Vincent Jolit)

  Quel déroutant, mais loin d'être désagréable, petit roman que cette vie en accéléré d'un peintre d'origine italienne vivant en Provence. L'on rencontre en effet cet homme à travers des instantanés, qui racontent d'abord l'histoire de sa famille, de son arrivée en Méditerranée du côté français, de ses difficultés, souvent terribles, de se faire une… Lire la suite Transalpin (Vincent Jolit)

Un garçon sur le pas de la porte (Anne Tyler)

A Baltimore, Micah Mortimer, homme d'une quarantaine d'années, suit sa routine organisée au millimètre près depuis, il semblerait, que le monde est monde. Du moins c'est ce que nous laisse comprendre cette tranche de vie que nous offre Anne Tyler, mais dans laquelle, pour une fois, le quotidien de notre héros somme toute banal et… Lire la suite Un garçon sur le pas de la porte (Anne Tyler)

L’intemporalité perdue et autres nouvelles (Anaïs Nin)

Quelle bouffée d'air frais que ce recueil de nouvelles, lu en quelques heures sans interruption ! Et pourtant, paradoxalement, ces nouvelles, écrites entre 1929 et 1931 par Anaïs Nin, sont loin d'être les plus joyeuses que j'ai pu lire. Ce qui explique donc mon état d'esprit après ma lecture, plus que les sujets de chacun… Lire la suite L’intemporalité perdue et autres nouvelles (Anaïs Nin)

Ecorces (Hajar Bali)

Ecorces nous mène à la rencontre de quatre générations vivant sous le même toit, dans un appartement qui peine à les contenir, à Alger : Baya, la matriarche de 95 ans ; Fatima, sa fille ; Meriem, sa petite-fille ; Nour, son arrière petit-fils qui a, quant à lui, 23 ans, et qui a bien… Lire la suite Ecorces (Hajar Bali)